Christophe Michalak est un des pâtissiers les plus doués de sa génération. Champion du Monde en 2005, sa médiatisation a sans doute permis à la pâtisserie de trouver un public plus large. © T. Caron

Christophe Michalak est un des pâtissiers les plus doués de sa génération. Champion du Monde en 2005, sa médiatisation a sans doute permis à la pâtisserie de trouver un public plus large. © T. Caron

 Comme Rocky Balboa, un des ses idoles d'enfance, il commence ses journées par du sport et a chaque année un nouveau défi. Ce sera en Juillet l'ascension du Mont-Blanc. © T. Caron

Comme Rocky Balboa, un des ses idoles d'enfance, il commence ses journées par du sport et a chaque année un nouveau défi. Ce sera en Juillet l'ascension du Mont-Blanc. © T. Caron

 Depuis 2000, il est le chef pâtissier du Plaza Athénée, palace parisien situé sur l'avenue Montaigne. © T. Caron  

Depuis 2000, il est le chef pâtissier du Plaza Athénée, palace parisien situé sur l'avenue Montaigne. © T. Caron
 

 Dans le laboratoire du Plaza, il ne passe pas une journée sans faire un test ou un essai. Ici, la décoration du Mister Biscuit... © T. Caron

Dans le laboratoire du Plaza, il ne passe pas une journée sans faire un test ou un essai. Ici, la décoration du Mister Biscuit... © T. Caron

 "Et la tarte aux fraises, tu l'as goutée?" © T. Caron

"Et la tarte aux fraises, tu l'as goutée?" © T. Caron

 Chaque jour, ce sont 2000 viennoiseries, 3 cuisson de pain, 200 petits gâteaux et 200 petits fours, ainsi que les desserts des 200 à 250 couverts des restaurants qui sortent du laboratoire du Plaza. Ici, la religieuse caramel, un des desserts emblématiques de Christophe Michalak. © T. Caron

Chaque jour, ce sont 2000 viennoiseries, 3 cuisson de pain, 200 petits gâteaux et 200 petits fours, ainsi que les desserts des 200 à 250 couverts des restaurants qui sortent du laboratoire du Plaza. Ici, la religieuse caramel, un des desserts emblématiques de Christophe Michalak. © T. Caron

 Son équipe de 12 pâtissiers et 6 boulangers, assure la production pour les 7 points de vente du Plaza, chaque jour à partir de 7H30. © T. Caron

Son équipe de 12 pâtissiers et 6 boulangers, assure la production pour les 7 points de vente du Plaza, chaque jour à partir de 7H30. © T. Caron

 L'ensemble de la production repose sur l'équipe de Christophe Michalak: Jean-Marie Hiblot, le chef-exécutif, Julien Rives Torrens et Stéphane Tranchet, ici en réunion pour discuter d'une des 2 collections annuelles. © T. Caron

L'ensemble de la production repose sur l'équipe de Christophe Michalak: Jean-Marie Hiblot, le chef-exécutif, Julien Rives Torrens et Stéphane Tranchet, ici en réunion pour discuter d'une des 2 collections annuelles. © T. Caron

 C'est sur cette équipe que Christophe Michalak, hyperactif et très sollicité, se repose pour faire tourner le laboratoire. Consultant 2 jours par semaine pour le Plaza, il travaille au lancement de sa marque. © T.Caron

C'est sur cette équipe que Christophe Michalak, hyperactif et très sollicité, se repose pour faire tourner le laboratoire. Consultant 2 jours par semaine pour le Plaza, il travaille au lancement de sa marque. © T.Caron

 En discussion avec Pierre Tachon, designer. Les emballages de la future marque sont une partie intégrante de la pâtisserie de rue imaginée par Christophe Michalak. © T.Caron

En discussion avec Pierre Tachon, designer. Les emballages de la future marque sont une partie intégrante de la pâtisserie de rue imaginée par Christophe Michalak. © T.Caron

 Passé dans le laboratoire de Grégory Collet, puis dans celui de Pierre Hermé alors chez Fauchon, Christophe Michalak aime "faire grandir ses équipes." Ici, Nicolas Lambert, 24 ans, se présente au Trophée Pascal Caffet 2012. © T.Caron

Passé dans le laboratoire de Grégory Collet, puis dans celui de Pierre Hermé alors chez Fauchon, Christophe Michalak aime "faire grandir ses équipes." Ici, Nicolas Lambert, 24 ans, se présente au Trophée Pascal Caffet 2012. © T.Caron

 Christophe Michalak présente sa proposition de bûche de Noël à Pascal Billard, directeur adjoint de l'hôtel. © T. Caron

Christophe Michalak présente sa proposition de bûche de Noël à Pascal Billard, directeur adjoint de l'hôtel. © T. Caron

 Stéphane Tranchet et Marie Meunier dressent les desserts du restaurant Cour Jardin. © T. Caron

Stéphane Tranchet et Marie Meunier dressent les desserts du restaurant Cour Jardin. © T. Caron

 À la Terrasse Montaigne, l'Oréade, dessert lauréat de la Coupe du Monde 2005 est à la carte. © T. Caron

À la Terrasse Montaigne, l'Oréade, dessert lauréat de la Coupe du Monde 2005 est à la carte. © T. Caron

 Devant le Plaza Athénée... © T. Caron

Devant le Plaza Athénée... © T. Caron

 Christophe Michalak pose pour des touristes japonaises, fans du chef et de ses gâteaux. © T. Caron

Christophe Michalak pose pour des touristes japonaises, fans du chef et de ses gâteaux. © T. Caron

 Sur Téva, il propose 1 fois par semaine l'émission "Le Gâteau de mes Rèves", pendant laquelle il réalise chez des particuliers, leur gâteau préféré. © T. Caron

Sur Téva, il propose 1 fois par semaine l'émission "Le Gâteau de mes Rèves", pendant laquelle il réalise chez des particuliers, leur gâteau préféré. © T. Caron

 Cette exposition télévisuelle a encore augmenté sa surface médiatique. Ici chez Colette, pendant la soirée de lancement d'une marque de gâteau secs. © T. Caron

Cette exposition télévisuelle a encore augmenté sa surface médiatique. Ici chez Colette, pendant la soirée de lancement d'une marque de gâteau secs. © T. Caron

 Christophe Michalak est un des pâtissiers les plus doués de sa génération. Champion du Monde en 2005, sa médiatisation a sans doute permis à la pâtisserie de trouver un public plus large. © T. Caron
 Comme Rocky Balboa, un des ses idoles d'enfance, il commence ses journées par du sport et a chaque année un nouveau défi. Ce sera en Juillet l'ascension du Mont-Blanc. © T. Caron
 Depuis 2000, il est le chef pâtissier du Plaza Athénée, palace parisien situé sur l'avenue Montaigne. © T. Caron  
 Dans le laboratoire du Plaza, il ne passe pas une journée sans faire un test ou un essai. Ici, la décoration du Mister Biscuit... © T. Caron
 "Et la tarte aux fraises, tu l'as goutée?" © T. Caron
 Chaque jour, ce sont 2000 viennoiseries, 3 cuisson de pain, 200 petits gâteaux et 200 petits fours, ainsi que les desserts des 200 à 250 couverts des restaurants qui sortent du laboratoire du Plaza. Ici, la religieuse caramel, un des desserts emblématiques de Christophe Michalak. © T. Caron
 Son équipe de 12 pâtissiers et 6 boulangers, assure la production pour les 7 points de vente du Plaza, chaque jour à partir de 7H30. © T. Caron
 L'ensemble de la production repose sur l'équipe de Christophe Michalak: Jean-Marie Hiblot, le chef-exécutif, Julien Rives Torrens et Stéphane Tranchet, ici en réunion pour discuter d'une des 2 collections annuelles. © T. Caron
 C'est sur cette équipe que Christophe Michalak, hyperactif et très sollicité, se repose pour faire tourner le laboratoire. Consultant 2 jours par semaine pour le Plaza, il travaille au lancement de sa marque. © T.Caron
 En discussion avec Pierre Tachon, designer. Les emballages de la future marque sont une partie intégrante de la pâtisserie de rue imaginée par Christophe Michalak. © T.Caron
 Passé dans le laboratoire de Grégory Collet, puis dans celui de Pierre Hermé alors chez Fauchon, Christophe Michalak aime "faire grandir ses équipes." Ici, Nicolas Lambert, 24 ans, se présente au Trophée Pascal Caffet 2012. © T.Caron
 Christophe Michalak présente sa proposition de bûche de Noël à Pascal Billard, directeur adjoint de l'hôtel. © T. Caron
 Stéphane Tranchet et Marie Meunier dressent les desserts du restaurant Cour Jardin. © T. Caron
 À la Terrasse Montaigne, l'Oréade, dessert lauréat de la Coupe du Monde 2005 est à la carte. © T. Caron
 Devant le Plaza Athénée... © T. Caron
 Christophe Michalak pose pour des touristes japonaises, fans du chef et de ses gâteaux. © T. Caron
 Sur Téva, il propose 1 fois par semaine l'émission "Le Gâteau de mes Rèves", pendant laquelle il réalise chez des particuliers, leur gâteau préféré. © T. Caron
 Cette exposition télévisuelle a encore augmenté sa surface médiatique. Ici chez Colette, pendant la soirée de lancement d'une marque de gâteau secs. © T. Caron

Christophe Michalak est un des pâtissiers les plus doués de sa génération. Champion du Monde en 2005, sa médiatisation a sans doute permis à la pâtisserie de trouver un public plus large. © T. Caron

Comme Rocky Balboa, un des ses idoles d'enfance, il commence ses journées par du sport et a chaque année un nouveau défi. Ce sera en Juillet l'ascension du Mont-Blanc. © T. Caron

Depuis 2000, il est le chef pâtissier du Plaza Athénée, palace parisien situé sur l'avenue Montaigne. © T. Caron
 

Dans le laboratoire du Plaza, il ne passe pas une journée sans faire un test ou un essai. Ici, la décoration du Mister Biscuit... © T. Caron

"Et la tarte aux fraises, tu l'as goutée?" © T. Caron

Chaque jour, ce sont 2000 viennoiseries, 3 cuisson de pain, 200 petits gâteaux et 200 petits fours, ainsi que les desserts des 200 à 250 couverts des restaurants qui sortent du laboratoire du Plaza. Ici, la religieuse caramel, un des desserts emblématiques de Christophe Michalak. © T. Caron

Son équipe de 12 pâtissiers et 6 boulangers, assure la production pour les 7 points de vente du Plaza, chaque jour à partir de 7H30. © T. Caron

L'ensemble de la production repose sur l'équipe de Christophe Michalak: Jean-Marie Hiblot, le chef-exécutif, Julien Rives Torrens et Stéphane Tranchet, ici en réunion pour discuter d'une des 2 collections annuelles. © T. Caron

C'est sur cette équipe que Christophe Michalak, hyperactif et très sollicité, se repose pour faire tourner le laboratoire. Consultant 2 jours par semaine pour le Plaza, il travaille au lancement de sa marque. © T.Caron

En discussion avec Pierre Tachon, designer. Les emballages de la future marque sont une partie intégrante de la pâtisserie de rue imaginée par Christophe Michalak. © T.Caron

Passé dans le laboratoire de Grégory Collet, puis dans celui de Pierre Hermé alors chez Fauchon, Christophe Michalak aime "faire grandir ses équipes." Ici, Nicolas Lambert, 24 ans, se présente au Trophée Pascal Caffet 2012. © T.Caron

Christophe Michalak présente sa proposition de bûche de Noël à Pascal Billard, directeur adjoint de l'hôtel. © T. Caron

Stéphane Tranchet et Marie Meunier dressent les desserts du restaurant Cour Jardin. © T. Caron

À la Terrasse Montaigne, l'Oréade, dessert lauréat de la Coupe du Monde 2005 est à la carte. © T. Caron

Devant le Plaza Athénée... © T. Caron

Christophe Michalak pose pour des touristes japonaises, fans du chef et de ses gâteaux. © T. Caron

Sur Téva, il propose 1 fois par semaine l'émission "Le Gâteau de mes Rèves", pendant laquelle il réalise chez des particuliers, leur gâteau préféré. © T. Caron

Cette exposition télévisuelle a encore augmenté sa surface médiatique. Ici chez Colette, pendant la soirée de lancement d'une marque de gâteau secs. © T. Caron

show thumbnails